17 | 01 | 2019
Menu principal
Formulaires résas
Activités parachutistes spécialisées

Championnat du monde de parachutisme 2010 : j-2

Mezelinsk le 30 juillet 2010, 21h

Bonjour à tous,

je sais que vous attendez tous avec impatience les nouvelles sur le front de l'est ... hé oui ! les championnats du monde de parachutisme 2010 se déroulent en ce moment même dans de lointaines contrées de la Russie septentrionale, loin de tout, au milieu de nulle part. Mais le gratin du parachutisme mondial y est présent, le top level, les meilleurs des meilleurs, la crème du parachutisme mondial dans les disciplines diverses que sont le Vol Relatif à 4 et à 8 (VR4 et VR8), le Vol relatif vertical (VRV), le Free style (FS), le Free fly (FF) et le Voile contact (VC). Il y a là tout le gratin du parachutisme français, là au milieu d'une contrée Russe appelée le Tatarztan. C'est immense, il y n'y a rien à voir ... mais pendant une semaine, les meilleurs des meilleurs parachutistes au monde s'y affronteront à l'occasion de ces championnats du monde 2010. La France est présente dans toutes les disciplines et brigue beaucoup de médailles !

Il n'a pas été facile de trouver du temps ni le moyens pour éditer les premières news de l'évènement. Il ne s'est rien passé pour l'instant d'un point de vue sportif. Les équipes s'entrainenent, prennent leurs marques, investissent les lieux.

Les conditions climatiques sont particulières ... nous sommes, parait-il, dans une période caniculaire historique ! Il fait 38 ° à l'ombre ! Cela rend les conditions d'entrainement et de vie très dures. Nous manquons de sommeil, le soleil se lève à 4h du matin et la chaleur nous empêche de dormir pour la pluspart.

Je n'aurai pas le temps de vous raconter dans cet article le voyage d'aller qui fut néanmoins épique. Cela viendra sans doute plus tard où lors d'un autre article.

Pour l'heure je me propose de vous décrire l'ambiance qui régnait sur la DZ à deux jours du début de la compétition. Je suis en léger décalage car je n'ai pu écrire l'article le soir même. En effet nous "subissons" un voyage d'une heure en bus tous les matins et soir pour rentrer à l'hôtel qui ne nous propose même pas de manger sur place ... Le temps d'aller chercher une maigre pitence quelque part en ville et il est déjà l'heure d'aller au lit ... Donc il y aura sans doute quelques décalages dans le temps quand vous lirez ces lignes mais l'article est daté tout en haut.

Mais tout d'abord permettez moi de vous présenter les lieux ...

 

A l'aide de quelques photos prises ce matin je vais tâcher de vous planter le décor ... si on peut appeler celà un décor ! La DZ est très sympa et les Russes font tout pour accueillir du mieux possible toutes les délégations étrangères. Mais les environs sont guères attrayants. Il n'y a pas de lieux dignes d'intérêt. Ce n'est vraiment pas une région touristique !

Pour le moment laissez moi vous présenter la DZ ...

En guise d'entrée en matière je vous propose cette photo de l'avion emblématique de ce championnat du monde : le Turbolet.

Avion solide mais avec quelques inconvénients pour la sortie d'avion. En effet la porte est un peu particulière et inhabituelle dans son format pour nous équipes de l'Europe habituées aux avions "conventionnels" de type Pilatus et Twin Otter. Il faut énormément s'adapter, trouver des solutions pour que la sortie d'avion soit la plus solide possible. Il faut parfois s'agripper à des parties de l'avion que les pilotes refusent d'admettre !

Vous pouvez noter que l'herbe est très jaune ... en effet nous sommes dans une atmosphère caniculaire ! Et le mot est faible ! Les quelques brises de vent permettent de soutenir cet enfer calorifique. La chaleur est réellement insoutenable et oblige les compétiteurs à se calfeutrer dans les coins d'ombre ! Chaque endroit frais est squatté et exploité ! Heureusement qu'en France nous avons aussi, il y a peu, du endurer une vague de chaleur identique. Cela nous a permis de nous entrainer un temps soit peu à ces conditions assez inhabituelles lors de championnats du monde ! D'après les Russes c'est tout à fait exceptionnel. Il parait que l'armée se mobilise pour faire face à ces conditions climatiques.

Voici l'entrée de l'aérodrome. Il est encore tôt le matin et il n'y a pas beaucoup au soleil et tout le monde se réfugie sous les arbres ou dans les bâtiments.

Voici le coin stratégique de la DZ : Le bois ! C'est un lieu très sympa où tout le monde se retrouve pour manger et se rafraichir. Des cabanons ont été installés en guise de restaurants. Ca fait un peu fête foraine mais au milieu des Bouleaux.

Les membres de l'équipe de Free fly Osmose au frais sous les arbres.

Les membres de l'équipe de France de Voile contact en repos dans l'espace ombragé.

Des tentes ont été mises en place pour abriter des espaces détente. Cette tente est celle réservée aux VIP, notamment aux juges ... mais avant la compétition il est permis d'en profiter. Ici Erwan et Damien en train de regarder des vidéos de Kite surf (pour changer !).

Pascale Dumarcet, l'une des juges française qui se ventile avec un éventail ... c'est l'objet indispensable !

Autre membre du collège de juges : Thierry Courtin, juge expérimenté présent régulièrement sur des grands évènements sportifs de VR.

Et voici Suzanne Dixon qui est juge française aussi, bien que Suzanne soit anglaise de naissance. Elle vit en France.

La pluspart des équipes sont logées en ville à plus d'une heure de bus ... mais du fait que les équipes de Voile contact soient obligées de se lever très tôt pour bénéficier des conditions aériennes les plus calmes, celles ci sont en fait logées directement sur place dans des petites maisons construites pour cette occasion.

 

Le Voile Contact (VC)

Pour ceux qui ne connaissent pas la discipline du Voile Contact, référez vous au site internet de la FFP pour en savoir plus. Sachez que c'est une discipline qui se pratique voile ouverte. Il y a trois épreuves : La rotation, la séquence et le VC à 2.

Ici l'équipe de France de Voile contact de Rotation au posé. Leur objectif : battre les Russes qui sont les maitres en la matière. La France est à la recherche d'une nouvelle heure de gloire dans ces disciplines du VC. En effet dans les années 90, la France était la nation forte du Voile Contact et remportait tous les titres régulièrement. L'émmergence de nouvelles nations fortes comme la Russie notamment a mis un frein à cette égémonie française.

Ici les équipes de Frances de VC au grand complet sous la tente d'embarquement. Il y a les représentants de toutes les disciplines réunies.

Voici l'un des membres les plus expérimentés car le plus ancien. Louis Etienne Dureau. Il est plusieurs fois champion du monde dans différentes disciplines du VC. Sera-t-il une nouvelle fois sacré cette année lors de ces championnats du monde 2010 ? Louis Etienne fait du VC2. Pardon j'ai oublié de retourner la photo ...

Devant vous à gauche, les membres de l'équipe de VC4 séquence. Il y a deux filles dans le groupe. Elles étaient sensé apporter un peu de douceur dans la technique de pilotage et de construction des figures ... les garçons m'ont confirmé que ce sont elles qui mettent le feu !

Ici Julien Olek (VR8 France) discute avec un de ses anciens coéquipiers de Vol relatif, Kevin Techer, qui s'est consacré au Voile contact en tant que vidéoman.

Les équipes de France de VC sont coachées par le charismatique Jean-Michel Poulet, multiple champion du monde dans le VC et cadre à la FFP. Il est aussi devenu le directeur des équipes de France.

Sur cette photo "Chicken" harangue ses troupes ...

 

Le Vol relatif

Pour cette discipline qui se décline en VR4 homme et femme et VR8, l'enjeu est de taille car les trois équipes de France briguent les plus hautes places du podium. J'aurai l'occasion de vous en parler plus longuement éventuellement. Pour le moment il s'agit de vous montrer quelques images d'ambiance.

Sur le tarmac l'équipe de France de VR4 féminin discute  technique avec leur entraineur Marin Ferré. Les filles sont favorites pour cette compétition mais une équipe anglaise peut leur faire de la concurrence. La compétition devrait être belle ! Souhaitons que les filles en sortent vainqueurs cette année. Elles le méritent fortement.

A la maquette d'avion les filles parlent de la technique de sortie d'avion avec Marin. C'est une phase très importante du saut ... Cela vaut bien une messe !

Les filles à l'embarquement ...

répétition en grandeur nature de la sortie.

Dans l'avion avant qu'il ne démarre. Françoise se trouve une place.

Voici quelques images des filles tournées durant cette journée du 30 juillet.

En attendant l'avion ...

Après le saut, débriefing avec Marin

Et une tentative d'interview dans le bus au retour.

Toujours en VR, quelques nouvelles de notre fer de lance du VR4 français ... Le VR4 France est gonflé à bloc et veut détrôner Airspeed ... Ca serait trop long pour tout réexpliquer là tout de suite, mais sachez que le duel que vont se livrer les deux équipes va être homérique !

Le VR4 France à l'embarquement devant le Turbolet. En arrière plan le vidéoman Olivier Hénaff, membre de l'équipe de France de PA-Voltige civil et militaire. Il est champion du monde 2001 de PA avec un record à 0 cm en 12 sauts !

Julien Degen et Guillaume Bernier en pleine concentration.

Dernier échanges techniques avant de monter dans l'avion. Mathieu Bernier réajuste son col.

Concentration pour jérémie Rollet.

Mise en place à la porte de l'avion pour tester la sortie avant le démarrage des moteurs.

Scène dans la tente pour le VR4 France

Scène de débriefing après le saut avec leur entraineur Marin Ferré

Le VR4 France a eu plusieurs indicateurs durant l'année pour leur permettre de se situer par rapport à leurs concurrents américains Airspeed. Ces indicateurs sont plutôt positifs ... mais tout reste à jouer. La bagarre va être rude.

 

Le Vol relatif à 8. L'équipe de France de VR8 a un titre à défendre. La France est tenante du titre pour l'instant. Nous allons batailler dur pour remporter une troisième victoire si possible. Nos adversaires sont les fameux Golden knights (cf Paramag de février). Ce ne sont pas des enfants de coeur, ils sont payés par l'armée américaine pour ça ! La aussi l'enjeu est important ! Nous aurons l'occasion d'en reparler.

Ici le VR8 France en briefing sur les planches à roulette.

L'équipe en débriefing ...

Vous voilà invité dans l'intimité d'un débriefing du VR8 France ...

Le VR8 France à l'embarquement. Pose photo avec quelques curiosités locales ...

Répétition de la mise en place à la maquette. La sortie est très difficile du Turbolet. La porte est d'un format assez particulier qui a demandé quelques réadaptations ...

 

Quelques personnages clés du dispositif français sur place :

Sur cette photo Manu Sarazin, remplaçant et coach extérieur du VR8 France, Dimitri, notre interprète Russe et JM Poulet ("Chiken"), chef de délégation.

Et sans oublier les éléments clés de notre délégation ... les plieurs ! Qui nous permettent de garder de l'énergie pour nos performances dans les airs !

Ici le célèbre Fred Leroux alias "Tosh" et ses 80 000 pliages

Et Robert qui paye ses études en France (il est allemand) en pliant des parachutes et qui a plié le VR8 France toute cette saison.

Il manque une photo de Damien Bellissens qui plie l'équipe de VRV Team 4 speed.

En parlant de Team 4 speed ... je n'ai pas encore eu l'occasion de les prendre en photo mais vous les connaissez, ils sont beaux, jeunes, intrépides et doués. A l'instar du VR4 France qui veut la peau des Airspeed, T4S veut détrôner les américains Team Arsenal qui viennent d'Eloy en Arizona.

Ils en sont capables ... les jours suvant nous donneront le dénouement de ce duel au soleil !

Voici en attendant quelques images du team en préparation d'un saut avec leur coach Philippe Schorno.

Et une petite interview de Cyril dans le bus du retour (histoire de passer le temps !)

 

Le soir venu ...

Toutes les équipes attendent l'arrivée des bus pour rentrer à l'hôtel. C'est le moment le plus agréable de la journée ! Tout le monde se côtoie et partagent une bière dans le petit village créé par les Russes au milieu du petit bois de Bouleaux.

 

Et nous voici dans le bus ... qui tangue, gite et roule sur la route défoncée qui nous conduit à l'hôtel situé dans une ville voisine à 1 heure de route.

Une fois arrivés à l'hôtel, la petite troupe de compétiteurs rejoignent leurs chambres encore chauffées par l'atmosphère caniculaire ...

Tosh et Marin ... contents de retrouver un peu de calme après une longue journée !

Une petite fête nous accueille sur le seuil de l'hôtel. Quelques résidents de la maison de retraite (ou clinique de mise en forme pour anciens on ne sait pas trop) organisent tous les soirs un petit dancing aussi drôle que burlesque auquel se prêtent volontier quelques compétiteurs ! Bonne manière d'aborder le peuple Russe qui semble un peu taciturne par rapport à nos critères gaulois !

 

Ainsi s'achève le compte rendu de cette journée d'hier à quelques 48 h du début officiel de la compétition.

Désolé pour le petit décalage dans le temps mais il fait si chaud ... et on passe trop de temps dans le bus !

 

A très bientôt pour de nouvelles news  !

 

Martial Ferré / Véloce parachutisme / VR8 France

copyright juillet 2010