22 | 01 | 2017
Menu principal
Formulaires résas

Paraclete 8 way Tunnel camp 2011



2 champions du monde de VR8, 12 fougueux relativeurs, deux équipes de VR8 et 9 heures de vol en soufflerie: voilà la formule mathématique d'un projet fou qui a été réalisé du 2 au 6 février 2011, un stage intensif de Vol Relatif à 8 se terminant par une compétition avec les meilleures équipes américaines. Une belle aventure pour cette première édition du Véloce 8way tunnel camp! Allez ... je vous raconte… ! Sachant que l'édition 2012 est dans quelques semaines !

L'utilisation de la soufflerie est désormais chose commune, notamment pour faire du Vol relatif à 4. En Europe les souffleries ont poussé comme des champignons mais les tailles proposées par ces structures restent sur des formats ne permettant pour la plupart de ne faire que du VR4 pour l’essentiel. Or l’autre discipline du Vol relatif (Formation skydiving ou FS), le VR8, aimerait se voir offerte l’opportunité d’être pratiquée indoor au même titre que le VR4, chose qui aiderait d’autant plus à son développement au sein des pratiquants comme cela fut le cas pour le VR4 depuis quelques années.

Le premier stage Tunnel camp Véloce de VR8 indoor en images par Véloce TV.

Et toutes les photos sur notre album : http://www.facebook.com/media/set/?set=a.187341954629637.41911.100000615020472&type=3

NSL en parle aussi dans cet article : http://skyleague.com/pages/news/showArticles.php?story=2126

Fervents défenseurs du VR8 qui, de part ses contraintes techniques, logistiques et "sociales", n'attire effectivement pas autant de pratiquants que sa moitié (le VR4, discipline reine du parachutisme), Damien et moi même, forts de notre nouveau titre de champion du monde à 8, voulions promouvoir cette discipline d'une quelconque manière. Connaissant les vertus de la soufflerie en matière de pédagogie et d'entrainement, il nous fallait trouver un espace suffisamment grand pour accueillir du VR8 indoor. Cela n'aurait pu être possible si en 2008 la société Skyventure n'avait ouvert les portes d'une soufflerie suffisamment grande pour accueillir 8 personnes à plat dans une même enceinte. Cette soufflerie c'est Paraclete XP.

Construite en Caroline du nord tout près de la petite ville américaine de Fayetteville, Paraclete XP a ouvert ses portes en 2008. Cette structure annonçait des dimensions encore jamais atteintes, permettant aux équipes de VR4 de ne jamais toucher les parois et aux équipes à 8 de trouver enfin un espace de jeu indoor ! Son emplacement est stratégique (et le terme est bien choisi …) puisqu'elle a été construite aux abords de la fameuse base militaire de Fort Bragg. On comprend mieux ce choix quand on sait que cette base est aussi la base d’entrainement de la fameuse équipe de compétition de VR8 et VR4 américaine Golden knights !

L'homme qui est à l'origine du projet est Tim D'annunzio, un ancien militaire ancien membre des Golden knights dans les années reculées. Tim a  mené dernièrement une campagne pour accéder au Congrès américain. Il se dédie désormais entièrement à sa soufflerie qu'il confie à Kirk Verner comme directeur. Kirk est l'un des membres les plus célèbres de l'équipe Airspeed "historique" (94-99) (je peux vous l'avouer maintenant ... c'était mon modèle avec Patrick Saget quand j'ai fait mes premières armes dans le VR4 France !). Il est toujours compétiteur mais sa nouvelle livrée est celle de Paraclete XP. Kirk est double champion du monde à 4 (95-97) et double champion du monde à 8 (99-2004).

Kirk Verner (le deuxième en partant de la droite) en 99 avec l'équipe Airspeed "historique" ("Historique" car il y eu plusieurs générations d'équipes Airspeed. Airspeed est devenu une entité à part entière avec des membres qui changent au fur et à mesure que les générations se renouvellent. C'est l'équivalent d'une équipe nationale comme l'équipe de France mais privée).

Kirk et Tim en 2007 en équipe à 4 sous le nom de Paraclete XP4.  Sur cette photo tout à gauche, Andy Honigbaum un ancien Airspeed à 8 (champion du monde en 2004) et moniteur à Paraclete, et tout à droite le fils de Tim D'annunzio.

 

Le mystère du VR8 indoor

En juin 2009, Paraclete XP organisait la première compétition officielle de VR8 indoor. En entrainement à Ampuria, mes coéquipiers du VR8 France et moi même étions très intrigués par cette compétition d'un nouveau genre et notamment par les performances des deux équipes phares du moment, Paraclete XP8 et Golden knights. En effet, nous savions que l'une de ces deux équipes serait notre adversaire aux championnats du monde de 2010. Leurs scores nous intéressaient donc fortement autant que la curiosité éveillée par un tel évènement, celui d'une compétition de VR8 indoor qui, en soit, était une première mondiale. Etonnamment, cet évènement n'eut pas le retentissement que cela méritait, tout du moins de notre côté de l'océan Atlantique. Un peu dubitatifs nous savions néanmoins qu'il était désormais possible de faire du 8 indoor et que nos adversaires s'en servaient à outrance ... Mais aucunes vidéos ne circulaient sur le net. Etait-ce une manoeuvre pour ne pas nous indiquer le niveau de nos adversaires ?

En 2010, il n'y eu aucune compétition, à ce que je sache, qui fut organisée par Paraclete. L'engouement pour le VR8 indoor serait-il retombé ? Etait-ce un coup médiatique afin de lancer Paraclete XP ? Néanmoins nous savions, grâce à Team4speed (sponsorisée par Paraclete) qui s'entrainait là bas en permanence , que les Golden knights s'entrainaient très régulièrement dans cette structure. Le VR8 indoor fonctionnait donc bien ... Mais ne voulaient-ils pas nous tenter de faire le déplacement afin de nous y entrainer, quand bien même aurions nous eu les finances pour le faire ?

Fin 2010, après un retour victorieux des fameux championnats du monde 2010 contre ces féroces Golden knights, Damien et moi même, désireux de faire partager notre expérience du 8 à des passionnés et surtout trop curieux de voir de plus près cette mystérieuse soufflerie géante, nous décidions de tenter un Tunnel camp de VR8 à Paraclete XP. Le premier dans l'histoire du vol relatif français !

Après avoir fait mes calculs, projections, budgétisation et m'être fendu d'un mail enthousiaste à notre mailing liste, mais sans trop y croire, des personnes intéressées par le projet voulant bien tenter l'aventure se signalèrent. Quand le nombre limite de personnes que nous nous étions fixé pour valider le projet fut atteint, aléa jacta est, l'ordre fut donné d'acheter les billets d'avion ... l'opération 8way Tunnel camp indoor était déclenchée ... !

En quelques jours, notre métier de parachutiste se transformait en agent de voyage ! Organiser un voyage à l'autre bout de l'Atlantique n'était pas une mince affaire et il fallait tirer un planning au plus juste, jouant sur la disponibilité des vols pour optimiser au mieux cette opération coup de poing qui allait prendre en tout et pour tout 6 jours. 3 jours d'entrainement étaient prévus pour caser 9 heures de vol pour les deux équipes que nous avions constituées autour des 12 participants, coachées par Damien et moi-même. Les deux jours suivant étaient dédiés à notre participation à l'édition 2011 du Paraclete indoor championship. Le dernier jour c'était le retour ...

 

4h30 de vol pour assimiler tout le programme FAI de VR8 !

Nous nous étions fixés 3 jours d'entrainement et 4h30 de vol pour chaque équipe pour réviser l'ensemble du programme de VR8. L'une des deux équipes était constituée de 4 membres de l'équipe française à 8 Infiny 8 qui avait déjà une certaine connaissance du programme. Les 8 autres membres étaient concidérés comme novices en la matière mais attaquaient le stage pourvus de très bonnes qualités en matière de technique individuelle, ce qui compensait très largement leur manque de connaissance du programme.

Nous avions anticipé ce manque de connaissance en confectionnant un livret de coaching dont chaque participant avait été doté avant le départ pour le stage. Il fallait les voir réviser ce document dans l'avion peu de temps après notre départ de Roissy dans un avion à moitié vide ! On aurait dit des écoliers qui révisaient leurs leçons à la dernière minute avant l'examen ... Pour passer le temps d'un voyage long de 8 heures (et tenter de dissiper mon stress d'organisateur par la même occasion), nous profitions de rangées vides pour nous regrouper et organiser des petites séances de révisions de blocs à l'aide du précieux document et des vidéos que nous leur avions fournies. Nous savions tous que nous avions rendez-vous dès 9h30 le lendemain pour 1h30 de vol de VR8 ... Nous ne pouvions nous permettre de débarquer à Paraclete XP la fleur au fusil. Chez les américains, la discipline est le maitre mot et ce terme rime de même avec efficacité. Nous devions donc nous préparer à quelque chose d'intensif, un rythme de haut-niveau avec des briefings efficaces et des débriefings en temps réel. Damien et moi connaissons cela. Mais les participants ? C'est pourquoi il était recommandé de connaitre son programme de VR8 par coeur ...

15h heure locale, le 1 février, Nous atterrissons à Charlotte en Caroline du Nord. Après une récupération des bagages sans histoire nous nous dirigeons vers la pathétique entrevue avec les officiers de douanes. Je qualifie de pathétique ce passage de douane car on a l'impression d'être sous l'oeil inquisiteur du FBI et que ces fonctionnaires, très fiers de porter un uniforme et un badge énorme scintillant de mille éclats, sont là pour débusquer le bad guy ... Tant et si bien que l'on a l'impression d'avoir quelque chose à se reprocher quand son tour arrive. En 20 aller-retour aux USA, il ne m'était rien arrivé à ce stade du voyage. Sans doute trop confiant, je me suis laissé avoir par un regard certainement trop inquisiteur et des questions déstabilisantes. J'ai du mal répondre ...bref ! j'étais suspect ! Résultat : obligé d'aller expliquer à un officier ce que je venais faire aux US avec 12 furieux le nez collé dans leur brochure de VR8 ! Après 1h d'attente angoissante, je peux enfin m'expliquer à un officier à l'air débonnaire et l'attitude nonchalante qui vérifiait mes propos sur internet. Un moment il me fixe du regard et me demande d'un air amusé : "world champion ?!". Il venait de trouver des traces de mon humble renommée en matière de parachutisme et parassait s'en délecter. Je compris que l'affaire était dans le sac mais j'avais envie de lui lui dire que maintenant que la glace était brisée,il fallait se magner car mes coéquipiers commençaient à s'impatienter ! Et le lendemain RDV chez Kirk à 9h30 ... Ce flic d'aéroport n'a pas 1h30 de vol à briefer lui !

8h30, le 2 février, par un temps de toussaint, nous poussons pour la première fois les portes de l'endroit tant convoité ... Le sac contenant la combinaison en bandoulière et l'estomac quelque peu noué par une certaine appréhension justifiée par tant de nouveauté. Nos guerriers sont rompus à la soufflerie à 4 à Aérokart ou Bedford. Sauront-ils maitriser le 8 dans celle de Paraclete ?

 

Nous démarrons les briefings des vols à 8 alors que le jour à peine à se lever dehors. Pendant ce temps les school bus amènent les petits ricains à l'école. Nous les voyons passer en bas de nôtre fenêtre. Nous sommes en février et nous allons faire l'équivalent de 200 sauts de VR8 en 3 jours !

 

Les premiers vols sont laborieux et il faut une certain temps d'adaptation aux membres des deux équipes pour maitriser ce nouvel environnement. Dans un premier temps nous révisons les figures libres dans des séquences lentes afin que tous les membres des deux équipes conduites par Damien et moi même puissent prendre leurs marques. Au début, la veine nous semble pas si grande que ça. Petite déception. Mais il s'avère que nous ne volons pas suffisamment centrés ni "petits". Les figures dérapent un peu, on se pousse, on se tire. Certains tombent sur le filet, ne voulant pas jouer avec la vitre de la soufflerie, ce qui est parfaitement recommandé dans ce type de sport !

Mais les résultats techniques sont finalement probants et nous continuons d'avancer dans le programme en abordant, dès la deuxième partie de séance, les blocs faciles. La teneur des vols commence à ressembler à de vrais sauts de 8 et nos troupes semblent contentes de mener cette expérience ! Mais le ryhtme est soutenu et c'est avec soulagement que nous terminons la première des 3 journées d'entrainement. Le moral est bon, nous n'avons aucune perte au combat et le fait de faire du vrai VR8 provoque l'enthousiasme, dont le mien ! Mais la fatigue s'installe déjà dans nos rangs. Le lendemain sera encore plus dur. Après un passage au supermarket du coin afin de prendre des vivres pour tenir ce marathon journalier de VR8, les troupes se font un rapide resto tout près de l'hôtel puis s'enfoncent dans leurs draps sans demander leur reste.

Programme du deuxième jour : passage en revue des blocs du programme FAI ! Sur cette photo, Damien entretien les troupes sur la conduite à tenir pour faire face !

 

Nous abordons chacun des blocs avec prudence en ne proposant, dans un premier temps, qu'une version simplifiée de la méthode de réalisation de chacun d'eux. Les vols étant doublés, nous proposons dans un deuxième temps une correction des erreurs commises renforcée par un message technique un peu plus détaillé de chacun des blocs. Les troupes serrent les dents mais les progrès se font ressentir. Le deuxième jour est un nouveau succès. La majorité des blocs ont été passés en revue.

A l'aube du troisième jour, il nous reste à revoir quelques blocs et réviser l'ensemble du programme de manière globale. L'objectif semble atteint. Les troupes avaient été prévenues : "i promess you blood, sweat and tears !" leur avais-je dis. Mais elles ont été ravies de participer à cette expérience et ont pu apprécier pendant 3 jours un type d'entrainement quasiment calqué sur celui du haut niveau.

 

Pour certains, la brochure de VR8 faisait office de bible et les accompagnait jusqu'aux dernières secondes avant de voler !

Nous étions tellement occupés que nous n'avons pu prendre aucune photo de nous en vol lors des entrainements. En effet, chaque équipe alternait les vols toutes les 2 min30 avec les deux coach restaient dans le veine d'air à chaque session.

Après 3 jours d'entrainement, les deux équipes étaient fin prêtes pour aborder la compétition qui commencait le matin du 5 février à 7h00.

Paraclete Indoor championships 2011


Pour voir les scores, cliquez sur la bannière !

Cette compétition est apparue en 2009 comme dit plus haut et s'inscrit désormais dans un calendrier des compétitions à fort niveau technique puisque l'on peut y trouver la présence d'équipes de grand renom comme Airspeed, Paraclete XP4 et Golden knights 4 way. Cette compétition est la seule à proposer du VR8 et c'est ce qui fait son originalité. Le niveau technique à 8 y est aussi très élevé puisque l'on y trouvre en compétition la fameuse équipe Golden knight à 8 ainsi que son ancien challenger, les Paraclete XP8. Le challenge aurait encore plus de prestige si les équipes de France à 8 et à 4 venaient se mettre à l'épreuve dans cette compétition qui ne manquerait certainement pas de suspens ni de piment à l'orée de la saison parachutiste. Malheureusement, les finances sont tellement raides au sein du collectif France que le choix est porté vers des destinations d'entrainement d'avion. Le prize money en cash qui dote cette compétition n'est pas suffisant pour attirer les équipes européennes. Néanmoins parmi ces équipes américaines il y avait deux équipes françaises ... nous !

Il y eu une bonne participation dans l'épreuve de VR8. Pas moins de 10 équipes étaient en lice dont nos deux équipes : les Infiny 8 et les French connection, tels étaient leurs noms de scène !

Paraclete XP a eu la bonne manière pour attirer les compétiteurs de VR8 en offrant gratuitement la participation à la compétition aux équipes. Vol gratuit pour tous pendant cette épreuve à 8 !

Ici une équipe à 8 en cours de manche.

L'équipe French connection eu l'honneur de partager le sas d'entrée dans la veine avec la fameuse équipe Golden knight qui, je le rappelle, avait été le concurent sérieux de l'équipe de France pendant une décénnie (1987-1997, voir mon article dans Paramag de février 2010) et notamment lors des championnats du monde 2010 en russie ! Nos troupes purent admirer le talent et la maitrise de cette équipe qui volait quasiment à leurs pieds. Quel moment intense et quelle aubaine pour nos frenchies de pouvoir se taper dans les mains avec une équipe aussi prestigieuse. Le contraste était fort entre nos frenchies venus découvrir le 8 et ces guerriers du ciel qui donneront maille à partir à l'équipe de France de VR8 en 2012 !

L'équipe Golden knight en briefing avant un vol

 

Nous pument partager une pose pour une photo souvenir avec les participants du stage et les Golden knights. Les Golden knights ne sont pas rancuniers de leur défaite en Russie contre les français et partagent avec simplicité ce moment de conivence avec des gens admiratifs !

Quelques photos souvenir en vrac pour montrer l'atmosphère ...

C'est plein de bonheur et de bonne fatigue que nous purent rentrer en France, la tête remplie de souvenirs intenses et les muscles remplis d'Acide lactique !

Avant de quitter les lieux nous en avons profité pour faire une petite photo souvenir avec des GIs venus du camp de Fort Bragg juste à côté.Le prestige de l'uniforme !

 

Notre édition 2012 a lieu dans quelques semaines. Cette fois nous amenons 3 équipes qui vont s'entrainer durement aux côtés des meilleurs.

 

Promis on vous racontera !

Cette fois nous passons par un autre aéroport ... je n'ai pas envie de me prendre la tête une nouvelle fois avec mon douanier à Charlotte !

A suivre sur  !

 

Martial Ferré

Copyrights Véloce parachutisme janvier 2012