22 | 01 | 2017
Menu principal
Formulaires résas

Above all else : a true story of a champion

(article écrit par Martial Ferré et paru dans le Paramag de décembre 2011)

Personnage emblématique du vol relatif de haut niveau, co-fondateur du clan Airspeed et multiple champion du monde, l'américain Dan Brodsky Chenfeld, alias DanBC, n'est bien évidemment pas la seule personne à incarner toute la gloire de notre sport (et pourtant Dieu sait qu'il pourrait y prétendre !). Mais son histoire insolite en fait l'un des personnages les plus charismatiques du monde parachutiste de ces deux dernières décennies. Il n'est pas le seul me direz vous et la France n'est pas en reste dans ce domaine ! Mais certaines destinées se distinguent des autres par des parcours improbables. Le parcours de Dan, mérite que l’on s’y intéresse car il est épique. Son histoire est un vrai scenario de film ayant pour thème la passion, le courage, l’abnégation et le sacrifice d'une vie conventionnelle pour une quête improbable, inutile et parfois très dangereuse, celle de devenir un jour, dans sa vie, champion du monde à tout prix… C'est dans un livre autobiographique, «Above all else», que Dan nous raconte son histoire ...

For english people, you will find an english version at the end of this article by clicking here

Liens internet utiles

vidéo Aimoves story pour s'imprégnier en images de l'épopée de Dan BC (cette vidéo est incluse plus bas dans l'article)

Les débuts de Dan BC

Cette histoire commence tout simplement comme celle de nous tous, par un premier saut, accroché au hauban d'un vieux Cessna à l'âge de 18 ans, quelque part en Ohio. Nous sommes en 1980. Dan, au travers de son récit, nous raconte sa passion grandissante pour le parachutisme et notamment la compétition. Années après années, Dan progresse et son goût du challenge le pousse de plus en plus vers un but bien affirmé: celui de devenir un jour champion national des USA. Cette passion grandissante, bon nombre d’entre vous la connaissent, mais il est intéressant de voir comment elle s’exprime chez un grand champion comme Dan. Et celui ci nous raconte fort bien, avec moultes détails et un certain humour, les étapes de sa vie de jeune parachutiste à l'ambition dévorante.

(Dan jeune parachutiste dans les années 80)

Cette histoire, qui démarre de manière plutôt banale, nous transportant dans l'intimité de l'Amérique parachutiste des années 80-90, serait dénuée de suspens, et donc de saveur et d’intérêt, si un événement tragique ne s'était produit dans la vie de Dan ... Un beau matin de 1992 en Californie, alors que l'horizon commençait à s'éclaircir dans la vie déjà fort mouvementée de compétiteur maudit et "conquérant de l'inutile" (lisez le livre pour mieux comprendre !), tout va basculer d'un coup.

(Dan en Ohio dans les années 80)

Le temps des Airmoves et la tragédie de 92

Avril 92, Dan, alors éternel troisième lors des différents championnats nationaus auxquels il participe avec son équipe mais toujours animé d'un insatiable désir d'accomplir sa quête de vaincre, monte avec ses coéquipiers dans le Twin Otter de la DZ californienne de Perris Valley. Il vient de fonder l'équipe Airmove avec la ferme volonté de remporter enfin le championnat national américain, ce qui lui permettrait de pouvoir aller se battre contre les invincibles français à 4 (les fameux Tag-Essonne) aux futurs championnats du monde. Dans cette équipe Airmove, Dan a recruté un petit jeune doué, James Layne, qu'il a connu enfant en Ohio sur son ancienne DZ et à qui il avait promis qu'ils deviendraient champions ensemble. Le championnat est dans 6 mois. L'équipe fait merveille et Dan entrevoit enfin sa quête a portée de grips...

(L'équipe Airmoves en 92 à Perris Valley. Au premier plan James Layne, juste derrière le videoman Richard Stuart,au milieu Tom Falzone et à gauche Dan BC. Manque sur la photo Troy Widgery le 4ième du team.)

 

Mais en ce matin d'avril 92, le destin en a décidé autrement et l'avion, au lieu de bondir vers le ciel bleu californien, s'écrase en bout de terrain d'aviation, tuant 16 personnes, dont James, le petit jeune de l'équipe, le "petit frère" de Dan. Parmi les survivants figurent Dan et ses deux autres co-équipiers, Tom et Troy (Tube Stoes, Oxygen Helmet et Go Fast vous connaissez ? C'est lui !). Le vidéoman de l'équipe, Richard Stuart, resté au sol pour régler un problème de caméra, sera le témoin impuissant du drame. Son remplaçant pour ce saut figure parmi les victimes.

Cet accident est une tragédie dans le monde parachutiste. Dan va rester 6 semaines dans le coma et il a des vertèbres cervicales détruites. C'est une nouvelle épreuve pour lui, mais le destin semble néanmoins lui laisser une petite chance : il n'est pas paralysé, ce qui est en soit une énorme chance.

(Dan juste après l'accident, en état de coma)

Dans son coma, Dan se voit en train de continuer sa chute, une chute lente et étrangement silencieuse qu'il partage avec son ami James, qui, lui, semble freiner sa descente. Dan lui fait signe de redescendre... Il leur faut poursuivre la quête, reprendre l'entrainement ! Dans un sourire jovial et finalement heureux, James annonce à Dan que c'est fini pour lui mais que Dan doit redescendre et retrouver les autres : "Tu as encore des choses à accomplir en bas".

(Dan faisant sauter en tandem son jeune ami James Layne quand Dan était encore manager de sa propre DZ en Ohio)

(Dan à gauche et James Layne, le petit jeune qui n'a alors que 22 ans. Photo prise dans le Twin otter à Perris Valley, quelques temps avant l'accident)

Airmoves story en film dans lequel vous verrez les instants où la vie de Dan va basculer.

Vidéo contemporaine sur l'accident après les faits

La reconquête de Dan

Dan, dans «Above all else», nous raconte comment il sort du coma, puis comment il va reprendre son combat pour mener sa quête qu’il n’abandonnera pas. Un combat annoncé comme perdu d'avance par les médecins à qui Dan demande, allongé sur son lit d'hôpital, au sortir de son coma, s'il ressautera un jour et qui lui rétorquent de se contenter simplement du bonheur qu'il aura déjà de remarcher un jour. Mais allez faire comprendre ça à quelqu'un pour qui sauter et chercher à gagner est toute sa vie ! En lisant ce fabuleux récit d'une histoire vraie, belle et authentique, vivez au travers des yeux de Dan ce que peut-être la vie d'un "conquérant de l'inutile", jonchée de périodes d’incertitudes, de doutes et des sacrifices qu’un être doit consentir pour accomplir sa propre quête et devenir - peut-être un jour - un champion.

Cette histoire, pour certains parachutistes de ma génération, nous la connaissions déjà. Mais nous n'en connaissions que les faits. Désormais grâce à ce livre, nous revivons ces évènements vus de l’intérieur. Et tous les champions, même s’ils n’ont pas vécus d’évènements aussi tragiques que celui du crash qu’a subi Dan, ressentirons parfaitement ce que celui ci décrit dans ce livre. Et le commun ressentira tout cela pareillement, car Ce livre est aussi et avant tout une leçon de vie adaptable à tous, chacun pouvant reconnaitre sa propre histoire dans cette épopée.

Après l'avoir lu ce livre, vous comprendrez ce que l'expression «n'abandonne jamais» signifie. Les premiers mots du poème de Kippling «If» («Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie, et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir…») correspondent parfaitement à la trame de cette histoire. Les passionnés de compétition, d'histoire du parachutisme ainsi que les plus anciens retrouveront les grandes traces du passé des années 80-90, faits authentiques ou noms célèbres du monde de la compétition (qui existent toujours !) qu'il est heureux de se rappeler quand on a été témoin de ces temps. Les plus jeunes générations pourront ainsi se rattraper sur les lacunes de leur culture parachutiste, de son Histoire et apprendre entre autres comment, du fait de cette épopée, est née l'équipe Airspeed. Vous saurez désormais que le "Air" provient de cette fameuse équipe Airmove, menée par Dan et au destin tragique. D’ailleurs, la France et son invincible équipe à 4 des années 80-90 y est citée de nombreuses fois, équipe qui fut la source d’inspiration et le leitmotiv de Dan !

C'est donc avec une certaine émotion que j'ai lu ce livre et écrit cet article, car Dan a été pour moi à la fois un adversaire redoutable mais aussi un ami pour qui j'ai toujours eu une certaine admiration, notamment du fait de son histoire. Nous savions tous qui était Dan et connaissions son acharnement à remporter ce combat après de nombreuses années de désillusions et d'infortunes qui forçait notre respect. En 94, notre premier stage intensif en tant que jeune équipe Maubeuge (la relève des Tag-Essonne !) nous amena sur les lieux même de cette histoire, Perris Valley, et nous pouvions ressentir encore les «Airmoves vibes» et apercevoir quelques images de ce passé tragique. Mais déjà à ce moment, Dan, remis de son accident et toujours passionné, venait de quitter la Californie pour l’Arizona et fonder Airspeed, l'équipe qui l’amènerait à accomplir sa quête et devenir un sérieux problème à l’invincible VR4 France… Il était en route vers le but de sa vie : champion du monde

Airspeed aux championnats du monde de 95 en France à Gap seulement 3 ans après la tragédie de 92 dans laquelle Dan (deuxième en partant de la droite) faillit perdre la vie. Mark Kirkby tout à gauche. A sa gauche, le célèbre Jack Jeffries. Tout à droite, mon mentor, monsieur Kirk Verner !

 

La carrière illustre de Dan BC et comment son histoire est liée à la nôtre ...

Dan ne s'arrêtera pas à son titre de champion du monde en 1995, année de sa consécration après tant d'efforts et de sacrifices auxquels il a consacré la moitié de sa vie. Certe, il a, ici même en France, à Gap, remporté une grande victoire sur lui même, sur les médecins qui lui interdisaient de re-sauter en parachute et enfin sur les invincibles français qui tenaient ce fameux trophée Excalibur depuis 8 années consécutives. Mais tous ces efforts n'auront fait qu'intensifier sa soif de conquête.

En 97, avec ses mêmes co-équipiers, il remporte son deuxième titre de champion du monde en turquie face à nôtre jeune équipe de France (VR4 France Maubeuge) qui faisait son baptême du feu face aux désormais légendaires Airspeed. La lutte fut épique, voire serrée mais l'expérience des Airspeed et leur détermination a fait la différence.

6 ans après son tragique accident, Dan retrouve le ciel de Perris valley avec son équipe Airspeed à l'occasion des championnats nationaux US. Dan y retrouvait avec émotion l'endroit où sa vie prit un nouveau tournant en 92. Ses anciens équipiers survivants du crash avaient fait le déplacement pour le revoir.

C'est drôle parce que je me souviens très bien de ces championnats nationaux américains auxquels nous avions participé. Je me souviens un matin à la fin des championnats de Dan qui déjeunait en famille et nous qui étions à deux ou trois tables de distance, légèrement impressionnés par ce personnage déjà légendaire qui se retrouvait là comme un homme normal, bon père de famille menant une vie normale et qui pourtant nous avait fichu une déculotté trois mois au paravant aux championnats du monde en Turquie. Il se leva et vint à nôtre table pour nous souhaiter un bon retour en France et nous souhaiter le meilleur pour notre avenir en espérant nous revoir en quelques circonstances que ce soit, sportive ou autre. A cet instant nous ne savions pas encore si nous allions continuer notre quête de l'Excalibur. Nous ne savions pas encore si nous continuerions notre duel contre ces monstres sacrés qu'étaient devenus Airspeed sous le commandement de Dan. Il avait connu ces instants de doute alors que l'équipe de France de l'époque dominait le monde du VR4 de manière absolue. A cet instant c'est Dan qui était dans cette position de force et nôtre tâche de regagner le trophée semblait si dure que nous avions besoin de reprendre notre souffle avant de nous décider à continuer. Mais quelque part, dans nos pensées, Dan avait montré l'exemple par son passé, en montrant sa détermination et en montrant qu'en travaillant durement on pouvait y arriver ... Au même instant, la DZ de Perris Valley, qui avait soutenu Dan en 92 pour qu'il puisse accomplir sa quête, nous donnait un sponsoring qui allait nous donner enfin les vrais moyens de nous hisser au niveau des américains et nous battre en duel à un niveau encore jamais atteind à l'époque. Le combat allait reprendre de plus bel !

Vidéo de cette époque du championnat du monde Turquie où l'on nous voit face aux immenses Airspeed.

En 99, nôtre jeune équipe de France Perris-Maubeuge, devenue plus mature et plus rapide, remportait le championnat du monde face à ces même Airspeed qui nous avaient donné une leçon deux ans au paravant en Turquie. Dan BC, très fair play, nous embrassa chaleureusement et vint fêter notre victoire comme un vrai champion qui sait céder sa place au vainqueur, n'ayant plus rien à prouver de sa valeur ni de sa bravoure. Il sera toujours champion du monde éternellement, c'est gravé dans le marbre sur le trophée Excalibur ... Ceci dit, Dan, courageux et insatiable, avait fondé entre temps avec d'autres coéquipiers une équipe à 8 pour le championnat du monde de VR8 en plus de se battre sur le front du VR4. Et bien qu'il eut du céder face à nos assauts sur le front du VR4, il remporta avec son équipe le championnat du monde à 8 ! Dan Remportait donc en 99 et 8 ans après son terrible accident, son 3ième titre de champion du monde ...

(Notre équipe de France en 99 lors des championnats du monde en Australie)

 

Bataille en Australie où vous apercevrez Airspeed à 4 et à 8

La victoire du Team Perris-Maubeuge

La consécration et le fair play de Dan

Dan continua la compétition officiellement en équipe nationale jusqu'en 2001 puis il se consacra pleinement à sa carrière de coach, carrière qu'il menait déjà depuis fort longtemps afin de gagner sa vie entre les sauts d'entrainement.

Il s'occupa à temps plein de l'équipe nationale Suisse à 4 (2003) puis de l'équipe nationale féminine de VR4 anglaise avec lesquelles il remporta deux titres de champion du monde en tant qu'entraineur.

 

Entre temps, Dan revint vivre en Californie où il pris son poste de manager de la DZ de Perris valley qui lui avait tout apporté en 92 et où il faillit perdre la vie. Il y crée un groupe : le P3 alias Perris Performance Plus qui organise des sauts de haute performance et de grande formation.

Actuellement, Dan et son groupe P3 poursuit le projet du record du monde à 500 prévu pour 2013.

(Dan à Perris Valley en juillet 2011)

Dan est devenu écrivain aussi au cas où vous ne l'auriez pas compris ... Et c'est de même un orateur hors pair. Il ressort à l'occasion ses talents d'acteur, études qu'ils poursuivaient avant de mettre le doigt dans l'engrenage de la passion du parachutisme.

Ci dessous une vidéo de Dan lors d'un talk show "stand alone" devant 1000 personnes en Belgique en septembre 2011 pour présenter son histoire et son livre :

Et pour conclure quelques photos pêle mêle ...

(Dan à 5 ans en train de "voler" ... the dream of flight!)

(La première équipe semi professionnelle de Dan dans les années 88-90, les Cooligde Fource avec Dan à gauche et au centre Richard Stuart le videoman de la fameuse future équipe Airmoves qui réchappa à l'accident par chance. A gauche de Dan, Georges Jicha qui fera parti des Airspeed à 8 en 96). Le deuxième en partant de la droite, Mike Traad, viendra prêter main forte aux Airmoves après l'accident pour remplacer James Layne qui perdit la vie dans le crash du Twin otter)

(Dan en 95 en route vers son premier titre de champion du monde 3 ans seulement après son terrible accident)

(Dan en 2012)

 

(Dan et ses anciens coéquipiers Airspeed avec qui il gagna 2 titres de champion du monde à 4 et un titre à 8. De gauche à droite, Jack Jeffries, Dan, Kirk Verner qui fit lui aussi un passage dans l'équipe Airmove après l'accident pour remplacer Dan le temps que celui ci se remette sur pied, puis le dernier mais pas des moindres, Mark Kirkby qui fut découvert et apporté par Dan en 93 et qui est toujours membre actuellement de l'équipe Airspeed 2011-2012 (en route pour peut-être un 6 ième titre de champion du monde ? Ce gars est l'un des parachutistes les plus titrés au monde ...).

(les anciens adversaires de Dan, les membres de la fameuse équipe de France VR4 France-Perris-Maubeuge présentant le livre de Dan. De gauche à droite, Thierry Boitieux, Marin Ferré et Martial Ferré (moi). Manque Davidé Moy, Laurent Pechberty (vidéoman), Jérôme David le coach ainsi que notre regretté Fred Leroux notre super plieur pour rendre hommage à notre ancien Top contender, Dan BC, qui nous aura donné du fil à retordre mais aussi l'occasion de réaliser nos plus beaux combats et nos plus beaux souvenirs de sportifs de haut niveau !)

Liens Internet utiles

Pour approfondir le sujet

www.aboveallelsethebook.com Le site du livre et le blog de Dan BC 

Vous pouvez vous procurer le livre de Dan "Above all else" chez Square1.com et www.amazon.com. Il est disponible en version papier et numérique.

 

 

English version of the article (sorry but without the pictures. To see them just scroll upwards to the french version)

Above all else

Translation of an article written in December 2011 for Paramag magazine.

Written by Martial Ferré

Symbolic character of formation skydiving, co-founder of the clan Airspeed as we will see later and multiple world champion, the American Dan Brodsky Chenfield, alias DanBC, of course is not the only person to embody all the glory of our sport. But his unusual story makes him to become one of the most charismatic characters of these last two decades in the skydiving world. We may say that he is not the only one and France is not outdone in this domain! But certain fates distinguish themselves from the others by improbable routes. The route of Dan deserves our special interest because it is so epic. His story could be the scenario of a movie having as the main themes the passion, the courage, the self-abnegation and the sacrifice of a conventional life for an improbable, useless and sometimes very dangerous quest, the one to become, one day, a world champion at all costs …

Dan tells us his story in an autobiographical book, "Above all else ", an epic story which begins let’s say as “simply” as ours, by a first jump, hung on the shroud of an old Cessna at the age of 18, somewhere in Ohio. Dan tells us his growing passion for the parachuting sport and especially for competition. This passion, a good many of you know it, but it is interesting to see how this passion expresses itself with the words of a big champion like Dan. However, this story, which starts in a rather commonplace way, transporting us in the intimacy of the skydiving in America of the years 80-90, turns to a dramatic way during a beautiful morning of 1992 in California.

While the horizon was beginning to clear up in Dan’s life, a life already well animated by the disorders of a conqueror’s life, everything is going to fall over. April 92, Dan, eternal third place on the podium but always livened up by an insatiable energy to achieve his quest, takes off with his new team-mates in the Perris Valley’s Twin Otter. He has settled down in Perris Valley and build the Airmove team with the firm will to win the American national championship, what would allow him to go to fight against invincible French in 4way ( the famous Tag-Essonne) at the future world championships. In this team Airmove, Dan had recruited a brillant awesome young person, James Laye, known when he was a child in Ohio in Dan’s former DZ and to whom he had promised that they would become world champions together. The National championships are in 6 months. The team makes marvel during training and improve a lot. Dan feels that his quest is within range of grips...

But in this clear beautiful morning of April 92, the fate decided on it otherwise and the plane, instead of climbing towards the Californian blue sky, crashes to the ground right after take-off at the end of the runaway, killing 16 persons. Among the victims appears James, the cute youngest person of the team, Dan’s little brother. Dan and his two other team-mates, Tom and Troy (tube Stoes, Oxygen Helmet and Go Fast, you know? It is him!) are among the survivors. The videoman of the team, Richard Stuart, stayed on the ground to solve a problem with his camera, will be the powerless witness of the drama. His alternate for this jump appears among the victims. This accident is a tragedy in the skydiving world. Dan is going to stay 6 weeks into coma with destroyed cervical vertebras.

It is a new challenge for Dan, but the fate nevertheless seems to leave him a small “chance”: he is not paralyzed, what is an enormous luck regarding the severe trauma and damages to his neck. In its coma, Dan sees himself continuing his freefall, a slow and strangely silent fall that he shares with his little brother James, who seems to slow down his descent. Dan makes a sign to tell him to get down again... It is necessary to them to pursue the quest, to continue the training! In a cheerful and finally happy smile, James makes understand Dan that it is over for him but ask Dan to get down again and find the rest of the team to pursue the quest: "you still have things to be achieved below ".

Dan, in "Above all else ", tells us all of this incredible experience, how he goes out of the coma, then how he is going to continue his fight to lead his quest that he will never give up. An announced fight considered lost beforehand by the doctors whom Dan asks, on his bed in hospital, if he will have the chance to jump again one day and who reply to him that he should content himself simply with the happiness of being able to re-walk one day. But try to make understand that to somebody for whom jumping and playing to win is all about the life!

By reading this fabulous narrative of a true, beautiful and authentic story, live through the eyes and eart of Dan what could be the life of a conqueror of the useless, sprinkled with periods of uncertainties, with doubts and with the sacrifices that a sport man has to grant to achieve its own quest to become a champion. This story, for some parachutists of my generation, we already knew it. But we knew only the facts. Henceforth thanks to this book, we relive these events seen from the inside. And all the champions, even if they did not live such tragic events, should feel perfectly what he describes in this book. And the common will feel all this in the same way, since this book is also, and above all, a lesson of life to all, each reader being able to recognize in this epic drama a little part of his own story maybe. After reading this book, you will understand what the expression "never give up" means! The first words of Kippling’s famous poem "if" (" If you can see destroyed the work of your life, and without telling a single word rebuild it … " soryy this is the french version turned into english, not the real version in words but yes in the idea !) correspond perfectly to the sense of this story. The enthusiasts about competition, about history of the parachuting sport as well as the oldest skydivers will find in this book the big tracks of the past of the years 80-90, the authentic facts or the famous names of the world of the skydiving competition that it is happy to remember for the witnesses of these times. The youngest generations will be happy to fill the gaps in their culture about history of skydiving and learn among others how, because of this story, was born the world famous Airspeed team. The readers will learn henceforth that the "Air" of Airspeed results from this famous team Airmove victim of such a tragic fate. Moreover, France and its invincible 4 way team in the years 80-90 is quoted numerous times there, a team which was the source of inspiration and the leitmotiv of Dan!

It is thus with a certain emotion that I have read this book and written this article, since Dan was for me a redoubtable opponent but also a friend for whom I always had a certain admiration, in particular because of his history. All of us knew who was Dan and knew his doggedness to win this fight after numerous years of disappointments and misfortunes which forced our respect. In early 94, our first intensive course as young team Maubeuge (the future French national 4way team) brought us on the scene of this incredible story, Perris Valley, and we could still feel the" Airmoves vibes " and perceive some images of this tragic past. But already at this moment, Dan, who had fully recovered from his accident after so many big efforts and against the odds, still devoted to his unachieved quest, had just left California for Arizona to start his new team, Airspeed, the team which would allow him to achieve his quest and to become a severe problem for invincible French 4 way team … Dan was on his way towards the purpose of his life: to be a world champion!

Martial Ferré

PS: Thanks Dan to have been such an example for all of us ! May your example be a source of inspiration for everybody.

 

Martial Ferré

Copyrights Martial Ferré/ Véloce parachutisme février 2012

Main pictures and movies about Dan are courtesy of http://www.danbrodsky-chenfeld.com/